Isolation des combles : une solution économique et écologique

Isolation des combles

Parmi les solutions adoptées en vue de réduire la facture énergétique, l’isolation se présente comme la plus importante. Elle permet à une maison d’avoir de meilleures performances thermiques en limitant considérablement les déperditions de chaleur qui sont à l’origine du haut fonctionnement de chauffage. En réalisant l’isolation de vos combles, vous vous alignez dans une perspective de préservation de l’écologie sans oublier que vous faites d’importantes économies dans vos finances.

Isolation ses combles : Préserver l’environnement tout en faisant des économies

Le gouvernement encourage les citoyens, au moyen de différents dispositifs, à réduire leurs dépenses en énergie afin de diminuer l’impact sur l’environnement. En effet, les surconsommations d’énergie ont un impact important sur la dégradation de l’environnement. Et c’est dans cette optique que l’État s’est imposé de diminuer significativement les actions qui contribuent à l’effet de serre. Outre les travaux de rénovation thermique en matière de chauffage, l’isolation de la toiture et de la maison en général est fortement encouragée.
Par ailleurs, l’isolation d’une maison se fait en plusieurs endroits (murs, toiture, sols). Mais les combles représentent les parties les plus importantes. Il va de soi puisque ce sont eux qui sont responsables des plus grandes déperditions d’énergie. 25 à 30% des déperditions y ont lieu en effet. Isoler la toiture constitue donc un projet économique à long terme. Vous économisez environ 30% sur votre facture énergétique juste en le faisant. Pour plus d’infos sur les techniques d’isolation de la toiturecliquez ici.

Comment isoler les combles perdus et aménagés ?

Il y a trois principales façons de faire l’isolation de cette partie de l’habitation. On peut utiliser la technique dite de la laine à dérouler, la technique de l’épandage ou encore la technique de soufflage.
La technique de la laine à dérouler est généralement celle mise en application lorsque le coin est accessible. On peut utiliser, comme isolant, de la laine de mouton, de la laine de chanvre, de la laine de lin ou d’autres matériaux. L’isolant peut se présenter sous forme de panneaux semi-rigides ou rigides ou encore sous forme de rouleaux. Quant à la technique de l’épandage, elle se fait à la main et consiste à étaler l’isolant en vrac. Cette méthode prend plus de temps mais offre une efficacité optimale. Enfin, le soufflage consiste à utiliser un souffleur pour fixer de manière mécanique l’isolant sur les parois. On y fait recours généralement lorsque les combles perdus sont difficiles d’accès.

Les aides au financement pour faire l’isolation

Les travaux d’isolation, tout comme les autres types de rénovations thermiques sont partiellement ou totalement financés par le gouvernement. Parmi les dispositifs mis en place pour cela, il y a le CITE ou crédit d’impôt. La prime énergie permet aussi de bénéficier d’un accompagnement financier grâce aux certificats d’économie d’énergie (CEE). Vous pouvez également vous renseigner sur l’Eco PTZ , les aides de l’ANAH et sur la TVA à taux réduit.