L’importance des projets écologiques de nos jours dans l’agriculture

projets écologiques l'agriculture

Les années ayant suivi la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’agriculture a été effectuée de manière intensive. Elle a ainsi contribué à accroître le rendement des terres cultivées. Cependant, cette productivité est à la base de nombreux dommages environnementaux. Pour pallier cet état de choses, une combinaison des sciences de l’écologie et de celles de l’agronomie s’est avérée nécessaire. Appelée agroécologie, cette orientation vers la préservation de l’environnement dans le secteur de l’agriculture se base sur des techniques naturelles, tout en restant productive.

L’impact de l’agriculture sur l’environnement

Les ressources produites par l’agriculture sont essentiellement alimentaires. Cette activité occupe une superficie très importante dans les diverses localités. Elle consomme une quantité d’eau que certains pays ne pourront plus assurer d’ici quelques décennies. Une pénurie d’eau qui s’ajoute au changement climatique causé par les gaz à effet de serre rejetés par les techniques employées dans le secteur agricole. Il s’agit là de l’un des plus grands problèmes pouvant être résolus grâce à agriculture agro écologique. Pour en savoir plus sur les méthodes de l’agroécologie, cliquez ici .

L’environnement est menacé surtout par le protoxyde d’azote, le méthane ainsi que le dioxyde de carbone émis par la dénitrification, la fermentation ainsi que l’utilisation de l’énergie fossile. Les engrais azotés et organiques polluent l’air tandis que l’eau est souillée de substances phytosanitaires. Ils sont aussi à la base de la régression et la dégradation des sols. Plusieurs espèces animales constituant la biodiversité ont également disparu de ce fait.

Agro écologie : pour préserver la nature

L’agroécologie qu’est ce que c’est concrètement ? Il s’agit d’un ensemble de pratiques concourant à l’utilisation intensive des fonctionnalités de l’écosystème. Les apports chimiques sont alors délaissés ou réduits au minimum. Il est donc nécessaire de prévoir des projets écologiques qui permettront aux agriculteurs de prendre conscience de l’importance de l’écologie dans la protection de l’environnement. Ils seront ainsi informés et formés pour appliquer selon les réalités de leur terre, la démarche écologique.

On se rend vite compte de l’importance des couverts végétaux qui peuvent non seulement apporter de l’azote à la terre, mais aussi servir de nutriments aux animaux. Le flux de nutriments peut être aussi maitrisé en évitant les gaspillages grâce à l’utilisation des fumiers pour fertiliser les sols. Avec cette méthode de l’agriculture agroécologie, les ressources naturelles sont préservées. Cela est d’autant plus important que le manque de biodiversité, d’eau et d’air a un impact spontané sur le rendement. De plus, l’économie de l’eau protège le sol contre l’érosion et les espèces animales nuisibles.

Grâce à l’agroécologie, les agriculteurs peuvent profiter des bénéfices de l’interdépendance entre les plantes et les animaux. Dans la pratique, il faut stimuler ou imiter des processus naturels afin de favoriser la synergie entre les éléments de la biodiversité. En effet, certaines plantes peuvent être utilisées pour repousser les espèces nuisibles aux cultures. L’agriculture agro écologique limite aussi le labour avec de grandes machines, responsable de la disparition des espèces telles que les vers de terre.

Accroître la production et manger sain

L’agriculture agro écologique favorise la durabilité du système agricole. Elle permet de diversifier les sources de revenus en optimisant la production, tout en étant indépendant. En effet, plusieurs produits proviennent de l’industrie pétrochimique utilisant des ressources fossiles. Les finances des agriculteurs sont donc fonction des coûts de ses ressources. Avec l’Agriculture Agroécologie, ils acquièrent désormais une autonomie qui leur permet de résister aux contraintes économiques et climatiques.

En diminuant l’apport d’intrants chimiques, la diversité génétique des semences est favorisée. Les produits finis seront alors plus sains sans risques de présence de substances phytosanitaires. Les diverses pollutions sont nettement éradiquées grâce à l’application stricte de méthodes purement écologiques. L’Agriculture Agroécologie par ses techniques, augmente la productivité des marchés locaux. Les importations se voient réduites de même que la distance parcourue par les produits alimentaires pour arriver à destination.