Solutions économiques d’isolations thermiques des combles

thermiques des combles

L’isolation thermique, aussi appelée résistance thermique, est la capacité d’un corps quelconque à s’opposer à un transfert thermique. Le transfert thermique est défini comme le passage d’une énergie thermique à travers un matériaux ou autres. Ce passage est caractérisé par le flux thermique qui correspond à la puissance thermique traversant une surface et évaluant la rapidité du transfert. Plus le flux thermique est rapide et plus le transfert thermique est élevé, donc plus la résistance thermique est faible. Ainsi, pour une bonne isolation, la résistance thermique doit être élevée donc le flux thermique le plus lent possible.

Isolation thermique et cas particulier des combles

Chaque matériaux est caractérisé par une conductivité thermique c’est-à-dire la puissance thermique transférée en fonction de la surface du matériaux. Donc un matériaux isolant est un matériaux à faible conductivité thermique. Les combles, étant une construction surmontant un bâtiment, sont destinés à supporter le toit; ils sont donc constitués de murs et d’une toiture. Ainsi leur isolation s’effectue par l’isolation thermique des murs et l’isolation de la toiture, cliquez ici pour plus détails sur ce type de travaux.

L’isolation des murs et l’isolation de la toiture s’effectuent généralement avec des matériaux semi rigides comme la laine de verre ou la laine de roche. Un grenier ainsi isolé peut ainsi être aménagé. Cependant, si celui-ci est trop étroit pour accueillir une pièce à vivre, alors ce grenier est considéré comme perdu. Les combles perdus sont plutôt à isoler avec des isolants souples ou en vrac, avec des plaques de mousse ou de la fibre de bois par exemple.

Isolation efficace et économique

La laine de verre et la laine de roche ont des conductivités thermiques équivalentes mais leur coût est différent. En effet, la production de laine de roche étant plus complexe, celle-ci est plus chère, il est donc plus rentable d’utiliser de la laine de verre que de la laine de roche. Mais de nos jours, le coût de l’isolation n’est plus un problème. En effet, une bonne isolation engendre une moindre dépense d’énergie. Ainsi, des primes énergies, crédits d’impôts et aides de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat) sont données par l’état, quand des rénovations thermiques sont envisagées dans un foyer, afin d’encourager les habitations à être plus respectueuses de l’environnement. Il est cependant nécessaire de répondre à certains critères afin de bénéficier des aides et primes énergétiques accordées par l’état. De plus, des travaux d’isolation thermique permettent de consommer moins d’énergie, donc réduisent les dépenses en énergie d’un foyer. Comme moins d’énergie est consommée, alors moins de GES (Gaz à Effet de Serre) sont rejetés. Ainsi, des travaux d’isolation des combles sont bénéfiques pour l’environnement, mais aussi pour votre porte monnaie.