La révolution énergétique des bâtiments intelligents

bâtiment intelligent

Publié le : 01 avril 20216 mins de lecture

La construction d’un bâtiment intelligent constitue la meilleure solution de gestion anticipée des problèmes d’exploitation et de maintenance énergétique. Les outils numériques permettent de mutualiser l’ensemble des systèmes pour une utilisation optimale. Quels sont les avantages liés à ce type de construction ?

Qu’est-ce qu’un bâtiment intelligent ?

Le bâtiment intelligent est un édifice susceptible d’interagir avec les occupants pour couvrir tous leurs besoins. L’intelligence de ces bâtiments se traduit aussi par une optimisation de la consommation énergétique et par leur capacité d’interaction avec le réseau énergétique. Cela permet de dynamiser la gestion de la demande. Les bâtisses intelligentes sont dotées d’un système de pilotage et d’outils de haute technologie qui permettent de régler et d’adapter le fonctionnement du système d’exploitation aux besoins des usagers. L’objectif principal est d’améliorer votre cadre de vie pour plus de confort dans votre bureau ou à votre domicile, mais surtout de protéger l’environnement à travers la réduction de la consommation d’énergie. Les lois Grenelle 1 et 2 obligent les constructeurs à privilégier les immeubles moins énergivores pour s’assurer de la réduction des besoins énergétiques. Le smart building allie performance énergétique et confort. Ces bâtiments répondent aux nouvelles exigences de consommation moyenne d’énergie qui doit être inférieure à 50 kWh/m2/an. Ces constrictions intègrent pour la plupart des sources d’énergies renouvelables. Ils sont généralement des immeubles commerciaux ou résidentiels.

Quel est le fonctionnement d’un bâtiment intelligent ?

Le fonctionnement d’un bâtiment intelligent est basé d’une part sur le principe des smart grids intégrés aux réseaux de distribution d’électricité. Grâce aux systèmes immotiques, les smart grids (réseaux électriques intelligents) sont capables de repérer les pics de consommation d’énergie et d’ajuster la production. Ils permettent de coordonner la distribution d’électricité en fonction de la demande. Ils contrôlent l’ensemble des appareils (systèmes éoliens, système de sécurité, appareils de chauffage, panneaux photovoltaïques, éclairage et bien d’autres) installés à l’intérieur du bâtiment. Les constructeurs privilégient les équipements de chauffage qui fonctionnent aux bois et ceux utilisant des combustibles naturels. Cela permet d’éviter les gaspillages énergétiques et de protéger par conséquent votre environnement. D’autre part, la construction d’un bâtiment connecté est bien réfléchie au préalable. Son architecture répond à des règles bien précises. Il est moins exposé aux intempéries et à la chaleur grâce à une localisation convenable. Cela permet d’optimiser le fonctionnement des systèmes éoliens ou des panneaux.

Quels sont les principaux avantages liés à un bâtiment connecté ?

Les bâtisses intelligentes offrent aux occupants de nombreux avantages :

  • Optimisation du confort de vie : la domotique a permis de centraliser la gestion des équipements du bâtiment facilitant ainsi leur contrôle. L’accès à distance vous permet de vérifier l’état de vos appareils. Vous pouvez éteindre votre télévision ou fermer les volets à distance. Les systèmes de chauffage connectés optimisent le confort thermique du bâtiment ;
  • Économies : les immeubles connectés vous garantissent une réduction considérable de la facture énergétique à travers un usage plus approprié des appareils de climatisation ou de chauffage ;
  • Une technologie plus respectueuse de la nature : la suppression progressive des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables constitue un véritable bénéfice pour le système écologique ;
  • Sécurité optimisée : les immeubles connectés vous permettent de surveiller à distance les intrusions. Ils sont également dotés de systèmes de détecteurs de fumée pour le contrôle des incendies ;
  • Gestion optimisée du temps : l’automatisation des commandes de l’immeuble et le pilotage de certaines actions depuis l’extérieur vous permettent de faire un gain de temps.

Quels sont les points faibles de ces types d’édifices ?

Le principal point faible d’un bâtiment connecté reste lié à la complexité de sa mise en œuvre. Les spécificités de ces édifices (installation domotique, choix d’implantation ou autres) exigent un niveau de technicité avancé. De même, la mise en œuvre de ces différentes spécificités nécessite l’intervention de différents professionnels. Cela alourdit le budget défini pour la construction. En dehors de ce point faible, il existe également un risque de captation de données confidentielles. L’utilisation de la big data ou de données en masse est essentielle dans la gestion de l’énergie, des installations ou de la sécurité d’un bâtiment intelligent

 En effet, l’amélioration des performances de ces édifices nécessite un traitement efficace des données. Ces données personnelles ou confidentielles pour les entreprises se révèlent sensibles. Il faut noter que les risques de piratages peuvent être considérablement réduits à travers une mise en place des mesures de protection de ces informations. Compte tenu de la propagation des électromagnétiques, les concepteurs de ces édifices doivent également mettre en place un dispositif de gestion de circuits électrique. Cela permettra de limiter les pollutions électromagnétiques.

Plan du site